03 86 71 87 00
Accueillir, former, avancer, accompagner, devenir...
Sélectionner une page

Bac Littéraire

 

Pour qui ?

Des lycéens ayant une culture générale solide, attirés par la littérature, les langues et la philosophie.

Pour quelle poursuite d’étude ?

  • la faculté dans les filières des sciences humaines ou du droit, les lettres et les langues
  • les filières courtes : BTS ou DUT
  • les CPGE littéraires
  • les écoles de communication ou de journalisme post Bac.

Débouchés professionnels :

les métiers de l’enseignement, de la psychologie, de la communication, du journalisme, de l’édition, du tourisme, de l’art.

Nos atouts

club théâtre
enseignement qualitatif avec petits effectifs
enseignements facultatifs latin ou grec ou LV3 Chinois ou section européenne anglais/histoire-géographie
participation aux prix littéraire des lycéens (partage de lectures, critiques et rencontres avec des écrivains ou visite de maisons d’édition).

“Choisir la filière littéraire, c’est faire le choix de l’autonomie intellectuelle. On n’apprend pas à obéir fidèlement mais à penser librement. C’est un choix que je ne regrette absolument pas après ces deux années. On y trouve une ambiance particulièrement avenante : nous avons en effet la chance d’avoir une classe avec un effectif plutôt réduit (13 élèves en terminale). La proximité avec les professeurs et leurs initiatives personnelles (rencontre avec des intellectuels, écrivain(e)s, scientifiques, poètes, artistes, psychologues) permettent une réelle ouverture culturelle. Mon attirance particulière pour la littérature et la philosophie me porte vers des études qui vont dans la même continuité, faculté de philosophie pour devenir … professeur de philosophie.”
Olivier, Terminale L

Enseignements communs 1re Tle Coef.
Français 4h 3+2
Sciences 1h30 2
Travaux personnels encadrés 1h points sup. à 10/20 (x2)
Philosophie 8h 7
Littérature 2h 2h 4
Littérature étrangère en langue étrangère 2h 1h30 1
Histoire-géographie 4h 4h 4
LV1 et LV2 4h30 4h 4 et 4
Education physique et sportive 2h 2h 2
Enseignement moral et civique 30 min 30 min
Accompagnement personnalisé 2h 2h
Un enseignement de spécialité au choix
Mathématiques 3h 4h 4
Anglais approfondi 3h 3h 4
Latin 3h 3h 4
Grec 3h 3h 4
Enseignements facultatifs
Section européenne Anglais/Histoire-géographie 2h 2h points sup. à 10/20 (x2)
Latin 3h 3h points sup. à 10/20 (x2)
Grec 3h 3h points sup. à 10/20 (x2)
Chinois LV3 2h 2h points sup. à 10/20 (x2)

“J’ai choisi d’aller en série littéraire car je suis passionnée de littérature, j’aime découvrir de nouveaux auteurs, de nouveaux livres. J’aime aussi les langues, j’ai déjà fait plusieurs voyages et je ne compte pas m’arrêter là. De plus, j’aime bien l’histoire-géographie, en particulier la géographie, découvrir de nouveaux endroits sur la planète est passionnant.

Je souhaite faire par la suite une licence ou bien un master en droit, afin de rentrer ensuite dans une école de police pour être commissaire ou bien détective.

Le CSND est un bon lycée, les professeurs sont présents pour nous épauler dans nos choix et pour nous écouter. De plus, le lycée est situé dans un cadre agréable, avec la cathédrale juste à côté. Ce lycée a choisi de mettre en valeur la filière L, ce qui n’est pas le cas dans tous les établissements. Nous sommes très bien conseillés, afin de faire les bons choix.”   Anne, Terminale L

Les options facultatives

  • Langue et Culture de l’Antiquité : grec ancien — 3h hebdo (le lycée Notre-Dame est le seul établissement de la Nièvre à proposer cette option)
  • Langue et Culture de l’Antiquité : latin — 3h hebdo
  • Langue Vivante 3 : chinois — 2h hebdo
  • Section européenne : anglais et histoire-géographie — 2h hebdo

 

Un plus

En proposant à ses élèves la possibilité de choisir une ou plusieurs options facultatives, de la Seconde à la Terminale, le lycée Notre-Dame veut leur offrir l’opportunité d’enrichir leur C.V. scolaire et de valoriser leur candidature aux établissements supérieurs de leur choix. Par l’acquisition à la fois de savoirs supplémentaires et d’une capacité de travail accrue, il souhaite également les préparer au mieux aux exigences de leurs futures études.

Une souplesse

Chaque option facultative peut être remise en cause chaque année : il n’y a pas d’engagement pour 3 ans. Cela laisse à l’élève la possibilité de tenter le maximum, et d’adapter ses choix en fonction de ses intérêts ou de ses aptitudes.

Contrôle continu

Les notes obtenues ne peuvent que valoriser la moyenne trimestrielle de l’élève, seuls les points supérieurs à 10 sont retenus et viennent s’ajouter au total des points obtenus dans les disciplines obligatoires.

L’examen en Terminale

Chaque élève peut présenter 2 options facultatives au baccalauréat, classées en « choix 1 » et « choix 2 ».

Les modalités de l’épreuve et sa rétribution (coefficient) sont différentes selon les options, mais le principe est le même que celui du contrôle continu : seuls les points supérieurs à 10/20 sont retenus et viennent s’ajouter au total des points obtenus dans les disciplines obligatoires, une note égale ou inférieure à 10/20 ne rapporte rien, mais elle n’est pas prise en compte et ne pénalise donc pas.

Les points supplémentaires obtenus permettent souvent d’obtenir une mention, ou une mention supérieure à celle acquise par les résultats dans les disciplines obligatoires.

Cas particulier de la section européenne

Un élève de section européenne a un double choix : soit faire fonctionner l’option à la fois comme option facultative (les points dépassant 10/20 sont pris en compte) et comme section européenne (la précision « mention européenne : anglais » figure sur son diplôme de baccalauréat s’il a obtenu les résultats nécessaires), soit la faire fonctionner seulement comme section européenne s’il présente par ailleurs deux autres options facultatives.

 

LANGUE ET CULTURE DE L’ANTIQUITÉ : LATIN et/ou GREC

Les études supérieures entreprises après le baccalauréat, quelles qu’elles soient, ne se satisfont plus d’étudiants aux connaissances pointues dans le seul domaine de leur spécialité. Elles attendent d’eux une solide culture générale qui leur permette d’appréhender une problématique dans toute sa complexité, et d’y apporter des réponses éclairées et nuancées. Elles en exigent aussi une bonne maîtrise de la langue française, qui les rende capables d’analyser la pensée d’autrui et d’exprimer la leur finement et précisément.

Les épreuves de culture générale et celles de langue française (orthographe, syntaxe, vocabulaire) jouent ainsi désormais un rôle sélectif de plus en plus important, aussi bien pour entrer dans certains établissements supérieurs que pour s’y maintenir. C’est également le cas pour l’entrée dans la vie professionnelle.

Par la variété des domaines et des thèmes abordés (histoire des idées : politiques, juridiques, philosophiques, religieuses… ; connaissance des arts : sculpture, peinture, mosaïque, architecture ; mythologie ; étymologie et lexiques spécifiques : notamment vocabulaire médical), l’apprentissage des langues anciennes, latin comme grec, contribue à répondre à cette double exigence.

Les thèmes étudiés en cours de latin et de grec durant les trois années de lycée ne se recoupent pas. Latinistes et hellénistes acquièrent ainsi, dans une démarche logique commune, des connaissances certes complémentaires, mais différentes.
Tout en apportant les méthodes et le niveau de connaissances linguistiques et culturelles nécessaires pour assurer une certaine sérénité aux élèves éventuellement amenés à les poursuivre dans l’enseignement supérieur, les cours de latin et/ou de grec relèvent d’exigences accessibles, pour peu que l’on soit curieux et de bonne volonté.

Mise en place
Les élèves latinistes et hellénistes sont regroupés en dehors de leurs classes habituelles, à raison de 3h d’enseignement hebdomadaire, en Seconde, en Première et en Terminale.

Pédagogie et Activités culturelles
L’étude des textes anciens est complétée par celle de documents iconographiques non limités à l’Antiquité et par la projection de films et de documentaires. Un voyage culturel dans le monde méditerranéen est proposé chaque année, avec des destinations différentes (Grèce, Italie et Sicile, Turquie). Les latinistes et hellénistes y sont prioritaires. Des visites de musées et de sites culturels peuvent également être organisées.

L’épreuve en Terminale
L’examen en classe Terminale est une épreuve orale.
Chaque candidat présente une liste des étudiés dans l’année (traduction, commentaire littéraire et culturel), il est interrogé sur l’un d’entre eux. Après 30 minutes de préparation, il présente quelques lignes de traduction et un commentaire de ce texte durant 15 minutes. Seuls les points supérieurs à 10/20 sont retenus : au coefficient 3 si la langue ancienne est le choix n°1, au coefficient 1 si elle est le choix n°2.

LANGUE VIVANTE 3 : CHINOIS

Langue la plus parlée au monde et l’une des cinq officielles de l’O.N.U., le chinois est enseigné dans un grand nombre d’universités et de Grandes Écoles.
La Chine attire des capitaux étrangers et inversement, la France séduit les investisseurs chinois. La maîtrise de quelques éléments de conversation peut faire bon effet face aux représentants des entreprises chinoises et constituer un atout professionnel.
Apprendre le chinois permet aussi d’aborder l’art, la pensée et la philosophie de la Chine, voire d’autres cultures asiatiques (Japon, Corée).

L’étude du chinois suppose celle de la prononciation et la maîtrise de la mélodie tonale : en fonction de la tonalité utilisée, la signification des mots diffère.
La langue chinoise n’étant pas alphabétique, mais syllabique, son étude suppose également l’apprentissage des sinogrammes : un caractère représente une syllabe, un mot peut comporter de un à trois caractères, l’association de plusieurs mots permet d’en former un autre.

Il faut aussi apprendre la logique du tracé des caractères, et la technique de mémorisation.
La morphologie lexicale et la syntaxe sont plus simples que celles d’autres langues (pas de genre, ni de nombre, ni de cas pour les noms et les adjectifs, pas de conjugaison pour les verbes). Mais l’ordre des mots est primordial.

Le chinois actuel comporte entre 3000 et 5000 sinogrammes. L’objectif est la maîtrise, en fin de Terminale, de 400 caractères fondamentaux et des mots formés par leur combinaison, afin d’être capable de comprendre un énoncé oral simple et de communiquer dans des situations courantes (se présenter, demander son chemin, obtenir un renseignement, exprimer un ressenti, formuler une appréciation…). Pour un résultat progressif et visible, l’apprentissage du chinois nécessite de la volonté et un investissement régulier.

Mise en place
Les élèves sont regroupés en dehors de leurs classes habituelles, à raison de 2h d’enseignement hebdomadaire, en Seconde, en Première et en Terminale.

Pédagogie
Un manuel adapté au niveau des élèves est choisi par l’enseignant. D’autres supports peuvent aussi être utilisés (films, chansons…).

L’épreuve en Terminale
L’examen en classe Terminale est une épreuve orale.
Seuls les points supérieurs à 10/20 sont retenus : au coefficient 2 si l’option « chinois LV3 » est le choix n°1, au coefficient 1 si elle est le choix n°2.

SECTION EUROPEENNE: ANGLAIS/HIST-GEO ou ANGLAIS/PHYS-CHIMIE

Il s’agit de proposer une partie de l’enseignement d’histoire-géographie ou de physique-chimie en anglais, et de permettre aux élèves de travailler autrement (davantage de travaux oraux, exercices en autonomie ou en groupe, travaux de recherche, exposés, débats…). Les objectifs communs aux deux options sont de développer la réflexion et l’ouverture d’esprit, d’obtenir le baccalauréat avec l’inscription « mention européenne : anglais », et de favoriser ainsi l’entrée dans l’enseignement supérieur en France et à l’étranger.

Mise en place
Les élèves sont regroupés en dehors de leurs classes habituelles, en Seconde, en Première et en Terminale, à raison de 2h d’enseignement hebdomadaire : 1h assurée par un professeur d’anglais, 1h assurée en langue anglaise par un professeur soit d’histoire-géographie, soit de physique-chimie.
Les élèves de section européenne sont prioritaires pour participer aux voyages linguistiques et culturels dans le monde anglo-saxon (Angleterre, USA).

L’épreuve en Terminale
L’examen en classe Terminale est une épreuve orale qui se déroule en anglais. Chaque candidat est interrogé exclusivement sur le programme de Terminale. Pour obtenir l’inscription « mention européenne : anglais », il faut obtenir 12/20 en anglais et 10/20 à l’épreuve orale spécifique (histoire-géographie ou physique-chimie).
Si la section européenne est aussi présentée comme option facultative, seuls les points supérieurs à 10/20 sont retenus : au coefficient 2 si l’option « section européenne » est le choix n°1, au coefficient 1 si elle est le choix n°2.

Section anglais/histoire-géographie
Les objectifs spécifiques sont d’encourager chez l’élève l’expression orale autonome en anglais sur des documents variés liés au programme d’histoire-géographie et d’approfondir ses connaissances sur le monde anglophone pour développer ses capacités d’expression et de compréhension écrites et orales et pour étendre sa culture générale.
La section européenne anglais et histoire-géographie s’adresse à tout élève intéressé par ces deux disciplines, aimant s’exprimer à l’oral, et à l’esprit curieux et ouvert sur le monde.

Section anglais/physique-chimie
Les objectifs spécifiques sont de favoriser chez l’élève la maîtrise et la pratique du vocabulaire scientifique en anglais, en lui donnant l’opportunité d’utiliser l’anglais dans un contexte différent de celui du « traditionnel » cours de langue, et de lui faire acquérir une certaine aisance pour qu’il s’exprime de façon plus spontanée dans un anglais correct.

PORTES OUVERTES AU Lycée Professionnel uniquement
Le samedi 30 juin 2018 de 9 à 12 heures
Inscrivez-vous au Centre scolaire
Remplir le formulaire en ligne

école directe
Accéder à votre espace
Consulter la plaquette
Consulter en ligne
Verser votre taxe d'apprentissage
Participer au financement
Suivez-nous