Sélectionner une page

Pour s’entraîner virtuellement l’hologramme, représentant une recruteuse virtuelle, permet aux étudiants de BTS 2 e année de pouvoir s’exercer à l’exercice assez complexe qu’est l’entretien d’embauche. « Avec ce nouvel outil, nous avons un double objectif : pour les jeunes celui de pouvoir s’entraîner à passer des entretiens d’embauche et de pouvoir être corrigé. Pour les recruteurs, d’avoir la possibilité de mieux profiler les candidats », explique Christophe Clos, de la société Davi.

Après avoir effectué un test de personnalité sur tablette, l’étudiant est confronté à la recruteuse virtuelle qui adapte ses questions sur les expériences, les réussites et les difficultés du jeune. Un exercice qui peut être, pour certains, assez déstabilisant. « Ce projet d’accueillir dans nos locaux la Recruit Room fait suite au Pro Dating, organisé dans l’établissement, en début d’année », souligne Marie-Christine Dumont, directrice du Pôle Sup. « Les jeunes avaient eu l’occasion de pouvoir s’entraîner aux entretiens d’embauche avec des professionnels. La possibilité qu’ils ont aujourd’hui de s’exercer avec la recruteuse virtuelle va leur donner plus d’assurance pour la préparation de leurs futurs entretiens. C’est un plus pour nos étudiants qui seront mieux entraînés et pourront ainsi se différencier des autres candidats vis-à-vis des futurs employeurs ».